Comment ça fonctionne un robot ?

Depuis le début de l’année, les élèves de CM2 sont initiés à la programmation, l’algorithme et le code à l’école. En première partie d’année, l’orientation et les déplacements sur quadrillage ont été travaillés en salle de motricité. Par binôme, ils ont joué au « robot » et ont expérimenté l’exécution d’un programme, différents langage de programmation.. La principale difficulté à appréhender pour eux a été de progresser d’un déplacement absolu (un déplacement vers Haut Bas Gauche Droite correspondant à Nord Sud Ouest Est, toujours identique) à un déplacement relatif (qui ressemble à Avancer Reculer Pivoter à droite Pivoter à gauche, différent en fonction de la position et de l’orientation du « véhicule » qui se déplace).

En parallèle, un groupe d’élèves jouaient à Planet code, jeu collaboratif qui propose un apprentissage débranché du code et de la programmation en 3 niveaux de difficulté.

Ces jours-ci, les élèves ont découvert des robots Thymio, leur permettant d’explorer ses différents modes et d’utiliser le langage conditionnel « si…alors… ». Ce lundi, les élèves avaient une série de défis à relever en exploitant les programmes du robot pour qu’il exécute des dessins (cercle, polygones, etc). Les œuvres des élèves ont été conservées en classe !

Des élèves enrichissent aussi leur progression en travaillant sur tablettes grâce à une application Lightbot Jr qui force les élèves à adopter un déplacement relatif en 3D.

A en perdre la boussole !

Les élèves de CM2A et CM1/2B viennent d’achever leur séquence de travail en course d’orientation.

Voici un aperçu de ce qu’ils ont pratiqué (texte et photos!) :

– exercices de latéralisation sur la cour de l’école pour se situer par rapport à un objet, situer les parties du corps, effectuer un parcours en guidant ou en étant guidé,

– lecture et utilisation d’un plan de l’école pour réaliser des parcours (avec ou sans photos d’endroits détaillés),

– découverte du site du collège Sainte Anne et du square attenant, permettant aux élèves de se repérer et se déplacer dans un environnement plus vaste et moins familier,

– initiation à l’utilisation de la boussole comme objet technique à manipuler,

– situation problème pour l’étalonnage des pas de chacun, en lien avec la proportionnalité.

Vivent les jours ensoleillés !

 

Acro…sport !

Un lundi sur deux, nous rejoignons Emmanuelle, notre professeur UGSEL d’acrosport à la salle de danse de la Fontaine Blanche.

Pour commencer, Emmanuelle nous a appris les règles de bases pour ne pas se blesser. Puis, elle nous a appris plusieurs figures mobiles et/ou immobiles.

A la fin de chaque cours, nous montrons au reste de la classe les figures travaillées pendant la séance. Ensuite, à l’école, sous l’œil vigilant de notre enseignante, Mme Prigent, nous avons créé et réalisé des figures imaginées pour la séance suivante.

Puis, à la dernière séance, nous avons mis en scène un mini-spectacle en musique.

Marie et Lou CM2 C.

 

Belles expériences au labo de sciences !

Le 30 janvier, au collège Sainte-Anne, nous avons été chaleureusement accueillis par Mme Cann la directrice du collège.

Nous sommes allés dans une des salles de sciences-physiques qui sert de laboratoire aux collégiens pour réaliser des expériences.

Cette classe est particulière car les tables sont carrelées ; nous les appelons des paillasses.

Mme Karpus, le professeur, ainsi que trois élèves de 3ème, nous ont rappelé les règles de sécurité à respecter dans ce laboratoire ; puis, elle nous a distribué le matériel : une pille plate, deux pinces crocodiles, trois fils électriques, une ampoule qui nous a servi à réaliser un circuit électrique. Nous avons reçu un document-questionnaire pour vérifier nos diverses expériences. Nous l’avons rempli en testant les objets de notre trousse. Ensuite, nous avons partagé nos idées.

Cette matinée était superbe et enrichissante !

Mael et Lou CM2 C

 

Vive la chimie !

Des étudiants de l’ENIB sont venus nous aider à expérimenter à l’école !

Sur le thème des mélanges, des futurs ingénieurs en 2ème et 3ème année à l’ENIB de Brest sont venus nous proposer des protocoles d’expériences.

Repartis en petits groupes, nous avons manipulé des produits (vinaigre, bicarbonate de soude, colorants, huile, liquide vaisselle, sirop, eau, lait) et avons découvert des phénomènes comme la miscibilité, la densité, la solubilité, la réaction chimique, etc.

Ce travail mené avec eux nous a aussi permis de mieux nous représenter le travail de certains scientifiques et de nous rendre compte que le métier d’ingénieur est largement répandu dans divers domaines. Le travail en groupe, l’expérimentation, le tâtonnement (essais /erreurs), la persévérance nous ont encore été démontrés comme faisant partie de nos apprentissages !

Les élèves de CM2 A

 

Les CM2 A au festival Ressac

Jeudi 21 octobre 2019

Les élèves de la classe de CM2 A ont été invités à Océanopolis pour le festival Ressac.

Le matin, ils ont visité les pavillons Bretagne, polaire et tropical.

Le midi, toutes les classes qui ont reçu une invitation se sont retrouvées dans un endroit pour pique-niquer.

L’après midi, ils sont allés à l’auditorium pour écouter un spectacle exclusivement sonore réalisé par Jean Manuel qui est parti au Groenland avec 5 autres scientifiques pour étudier les fonds marins de l’ Arctique.

Antoine, Elouann, Arthur, Malo pour la classe

Anecdotes des élèves :

Antoine : « Ce qui m’a marqué, c’est quand on donnait des noms aux phoques ; c’était marrant ! »

Elouann : « Je me souviens qu’on était des poissons. Par exemple, moi, j’étais un requin pointes noires. »

Emma : « Quand Franck, le poisson scie s’est présenté devant moi, je me suis cogné la tête dans la vitre de l’aquarium… »

Shanone : « J’ai assisté à un jeu entre loutres qui se roulaient l’une sur l’autre. On les a nommées Jean-Claude et Mariette. »

Ewenn : « Dans le pavillon tropical, avec Lorenzo, on a été surpris par l’arrivée d’un requin ; on a sauté en arrière et nous nous sommes cognés la tête… »

Mélyna : « On a touché un mur de glace et nous nous sommes amusés à voir qui avait la main la plus fraîche. »

Aris : « Pendant notre visite, Guillaume nous a amusés en donnant un nom à chaque animal rencontré. »

Tous les élèves : « On a tous bien ri à jouer sur le tourniquet, et beaucoup d’entre nous sont tombés à la renverse. »