Gare au feu !

Tous les enfants de l’école ont reçu (du 4 au 8 octobre 2021) une formation sur les risques d’incendie domestiques, dans le cadre du protocole « Préventy » mené par les pompiers du SDIS.

L’idée est de placer l’enfant dans un environnement familier dans lequel il peut se projeter dans sa vie quotidienne, être formé et informé sur les différents dangers, les risques, les conséquences et surtout les bons comportements à adopter pour devenir acteur de sa propre sécurité.

Un camion  aménagé reprend les principales pièces de vie que l’on retrouve communément dans un appartement ou une maison : une cuisine ouverte sur salon, une chambre et une salle de bain. L’aménagement est agrémenté d’accessoires tels que lit, bureau, baignoire, évier, toilettes et pour ce qui concerne la cuisine/salon, une télévision, des équipements ménagers, un évier, des meubles hauts et bas.

Pour plus de réalisme, la cellule comprend une cheminée capable de diffuser, à la demande, de la fumée dans la chambre et/ou la cuisine/salon, qui disposent toutes deux d’un détecteur de fumée.

Lors de cette initiation, les enfants ont appris à :

– réagir sans paniquer à la vue d’un feu, de fumée ou à l’alerte de l’alarme,

– refermer la porte d’une pièce en feu,

– sortir du logement,

– alerter les secours.

A l’issue de l’initiation, ils ont tous reçu le diplôme « Préventy Junior ».

Des bouchons… et encore des bouchons !

C’est qu’il en faut des bouchons, pour que leur recyclage rapporte suffisamment d’argent à l’association Breizh 29 qui les récupère dans les associations et les écoles…

L’équipe de Jean-Pierre Rivet était à pied d’œuvre pour viser les centaines de sacs dans la benne du camion qui les amène à l’usine de reconditionnement en micro-billes de plastiques.

Un gros travail pour vider les 15 tonnes de bouchons !

M. Rivet a fait le calcul, cela fait 4 750 000 bouchons !!

 

Pour rappel, l’argent récupéré par Breizh 29 sert à financer du matériel pour enfant en situation de handicap (fauteuil, portique etc)

https://breizh29.org/index.php?w=1920&h=1080

 

Alors n’oubliez pas de les mettre de côté… même vos bouchons en liège ! (meuble rose sous le préau)

A la maison de la Rivière

Lors de la semaine de l’Élorn, deux classes de CM2 de notre école se sont rendus mardi 28 septembre, le matin, à la Maison de la rivière, à Sizun.

L’exposition permanente du musée nous a permis de nous informer et de nous sensibiliser  à la problématique de l’eau en Bretagne. Nous avons compris que bon nombre de nos déchets polluent l’eau de nos rivières et donc de nos océans et que cela a un impact direct sur la faune et la flore qui nous entoure. Nos deux animateurs ont vraiment suscité notre intérêt. C’était une sortie très intéressante.

Les élèves de CM2 C

Le mardi 28 septembre, nous sommes allés à la maison de la rivière à Sizun.

Notre guide Thibaud nous a fait découvrir l’Elorn et l’impact de la pollution sur certaines espèces animales et végétales. Malgré la pluie, nous avons apprécié ce moment. Mais nous regrettons de ne pas avoir pu mettre les pieds dans l’eau !

Par la suite, nous sommes allés voir une exposition qui nous a appris beaucoup de choses. Nous avons découvert la durée de dégradation des déchets en fonction de leur catégorie, visionné deux diaporamas et étudié deux maquettes du cours d’eau de l’Elorn.

En fin de parcours, nous avons vu de nombreux aquariums dont l’un d’entre eux contenait une gigantesque truite arc-en-ciel ; c’était spectaculaire !

Enfin, nous avons pique-niqué à l’abri de la pluie et nous nous sommes amusés dehors quand l’averse a cessé. Nous avons adoré cette matinée, et nous prévoyons d’y retourner au printemps.

Garance, Arthur SC, Nathan et Mathieu de la classe de CM2A

En visite au musée de l’abbaye de Daoulas

Vendredi 24 septembre, à la suite des autres classes de CM de l’école Saint Pierre, les classes de CM2 et CM1-CM2 ont profité d’une journée estivale à l’abbaye de Daoulas. Au programme : visite de l’exposition « Amour. Récits d’Orient et d’Occident » et une demi-journée consacrée à la découverte du site.

Autour de cette thématique, les élèves ont suivi un parcours jalonné d’histoires d’amour racontées par un guide du musée. Les enfants se sont montrés passionnés par ces récits qui donneront lieu à divers prolongements en classe tout au long de cette année scolaire.

A la suite de ce temps collectif, ils se sont initiés à la calligraphie arabe et ont réalisé individuellement une carte postale représentant le mot « amour » traduit « hob ».

Dans les jardins de l’abbaye, certains élèves ont découvert le travail du photographe Babak Kazemi dont le parcours est en lien avec l’exposition en cours.

Quelques groupes ont profité de pénétrer dans l’église ouverte pour suivre une visite culturelle de ce lieu.

Parallèlement, d’autres enfants ont répondu à un questionnaire portant sur l’histoire du site.

Aussi, un atelier dans les jardins de plantes médicinales les a amenés à déceler les vertus bénéfiques de celles-ci. Il s’agit d’un jardin du Moyen-âge, des plantes originaires d’Amérique ou d’Asie dont la visite offre un bien étonnant voyage à travers les siècles et les continents. De nombreux enfants s’y sont initiés au dessin botanique  et aussi architectural du cloître ou de la façade de l’abbatiale.

Les enfants ont beaucoup apprécié les lieux et le parc dans lequel ils se sont promenés et ont joué à l’heure de midi ; ils nous ont confié rêver d’une aussi vaste et belle cour de récréation !

On va en faire toute une histoire !

Nous avons participé à un concours d’écriture organisé par Ouest-France, qui s’appelle « On va en faire toute une histoire ».

Ce concours s’adresse à toutes les classes de cycle 2 et de cycle 3 de Bretagne.

Cette année 110 classes ont pris part à l’aventure.

Deux débuts d’histoire, écrits par un écrivain professionnel, Jean-Luc Fromental, étaient proposés et chaque classe participante devait choisir un des récits et inventer une suite, en ne dépassant pas 3 000 caractères. Le thème retenu cette année scolaire, pour la 7è édition du concours, était « Des nouvelles de demain ».

Nous étions très motivés et avons donc rédigé une suite pour « Fils unique ». Il a fallu beaucoup discuter, faire des essais, modifier notre scénario, en respectant le schéma narratif du conte, pour aboutir à l’histoire définitive. Ce fut très enrichissant et chacun et chacune a pu donner son avis et apprendre à accepter le choix de la majorité !

Au final, nous avons eu la joie de faire partie des vingt classes lauréates, dont les récits ont été rassemblés dans un livre, illustré par des professionnels.

Chaque élève a reçu un exemplaire du livre !

Le livre est en vente dans les espaces culturels Leclerc.

Cérémonie des remerciements

Comme chaque année, toute l’école s’est retrouvée pour souhaiter bonne route aux CM2 et aux élèves qui vont déménager…

Nous fêtons ainsi la Saint-Pierre : chaque classe évoque les événements marquants, chaque classe de CM2 prépare un texte d’au revoir, on chante, on prépare un ehaie d’honneur aux partants, on leur offre un badge aux couleurs de l’école et cette année, on a même fini par un flashmob !