Vendredi 1er juin, les élèves de CM1-CM2 B ont pris le chemin de la médiathèque pour rencontrer un auteur de bande dessinée. Agé de 40 ans, d’origine rennaise, Stan Silas est l’auteur de deux célèbres trilogies : Biguden et Super caca (illustrations). Les enfants ont commencé par s’imprégner de l’univers de Stan Silas. A l’issue de leurs lectures, ils ont pu lui poser des questions sur son travail.

“D’où est venue l’idée de la série Biguden ?

Au départ une association qui organise des échanges avec le Japon a demandé de représenter une mascotte qui symbolise la région Bretagne. Puis la mascotte s’est transformée en histoire.

Dans la série Biguden, les éléments qui rappellent le Japon sont d’ailleurs nombreux : dessin évoquant les mangas, tâche rouge sur la couverture, coiffure du personnage, façon de s’habiller.

Ce sont des albums que Stan Silas a réalisé seul.

Et pour Super Caca ?

C’est une histoire conçue à trois. Cela va plus vite, donne de bons résultats, et on utilise les compétences de chacun.

La BD c’est trois métiers différents. Davy Mourier a écrit les textes, Stan Silas a réalisé les illustrations, Valérie Sierro a fait la mise en couleurs.

Il y a beaucoup de personnages.

Dans les histoires que vous racontez, est-ce qu’il y a quelque chose de vous ?

Oui, il y a un peu des auteurs dans chacun des personnages.

Dans Super caca, Davy Mourier a d’ailleurs inséré les concepteurs de l’histoire.

Pourquoi avoir choisi l’univers des BD ?

Stan Silas adore dessiner des personnages et leur faire vivre des aventures.

Est-ce que vous aimez bien votre métier ?

Oui beaucoup même si cela demande beaucoup de temps et d’investissement.

A quoi servent les cartes insérées dans les BD ? C’est une idée du service marketing : les personnes qui travaillent pour vendre les BD. Ils ont également eu l’idée de l’autocollant qui sent la fraise, et des cartes à collectionner dans chaque album. Ces cartes figurent uniquement dans la première édition et comportent un résumé avec les histoires des personnages.

Pourquoi le style manga ?

Stan Silas adorait les BD comme les schtroumpfs et ensuite il est devenu fan de Dragon Ball. Depuis, il aime mélanger les deux styles.

Est-ce que vous avez fait des romans ?

Non car la passion initiale de Stan Silas est de dessiner.

Est-ce que vous faites des BD destinées aux adultes ? Parasite (humour noir, réservé à un public un peu plus âgé)

Comment avez-vous trouvé le nom de Super caca ?

Au festival d’Angoulême, le plus gros salon de la BD de France, Davy Mourier tout en animant la remise des prix faisait des blagues et c’est lui qui a trouvé le titre de la trilogie.”

Pour terminer la rencontre, Stan Silas a proposé aux enfants de dessiner les deux personnages : Biguden et Super caca, le crayonné au crayon papier et l’encrage, le trait définitif au feutre.

Il ont assisté à un petit cours de dessin pour tracer simplement Biguden : tracer un grand rond au centre de la feuille puis les parties du visage, la coiffure et la coiffe, les bras et les jambes, le tablier, etc. Les enfants étaient très fiers de ce premier croquis.

Stan Silas a enfin donné aux enfants quelques éléments spécifiques à la BD.

La narration franco-belge vient d’Europe.

Le style manga est facilement reconnaissable (se lit à l’envers, en noir et blanc, 200 ou 300 pages, expressions exagérées, par exemple : les bouches sortent du visage, les personnages ont de grands yeux).

Un autre style de BD est originaire des Etats-Unis : les comics, format de BD en couleur, très souple que l’on peut acheter toutes les semaines.